Présentation

L'ARS Aquitaine a travaillé à l'élaboration d'un projet régional de déploiement d’un dispositif de télémédecine autour de la personne âgée, entre les EHPAD de la région et des structures ou professionnels de second recours.

Ce projet répond aux enjeux suivants :

  • développer la bien-traitance (accès aux soins et qualité de prise en charge) ;
  • repérer les problèmes médicaux afin de limiter les admissions aux urgences (conséquences souvent délétères d’une admission aux urgences chez la personne âgée) ;
  • adapter la prise en charge à l’évolution des pathologies et du degré de dépendance (polypathologies, gériatrie aiguë...) ;
  • assurer une plus grande médicalisation et faciliter l'accès aux soins des résidents des EHPAD ;
  • permettre la téléformation via le Développement Professionnel Continu (DPC).

Le déploiement des téléconsultations en EHPAD s’effectue en trois phases :

Phase 1 : migration des établissements participant au projet « Plaies et Escarres » : le centre expert au pôle gérontologique de Xavier Arnozan (CHU de Bordeaux), 6 EHPAD, un centre expert et 2 nouvelles EHPAD;
Phase 2 : déploiement d’autres établissements (environ 40 EHPAD) et mise en place d'autres Téléconsultations thématiques qui sont définies par les groupes de travail du projet « Télémédecine en EHPAD » ;
Phase 3 : Ouverture de la Téléconsultation à d'autres types de structure (SSIAD, HAD, MSP, etc.).

Les EHPAD ayant recours à la Télémédecine sont équipés soit d’une solution fixe, soit d’un chariot adapté.

A l’aide de ce dispositif (chariot ou fixe), une consultation peut être effectuée à distance entre un EHPAD demandeur et le centre expert, qui peut alors donner un avis sur le traitement à prodiguer à un résident. L’infirmière peut également être guidée et conseillée à distance par un professionnel expert, médecin ou infirmière, lors de la réalisation des soins (i.e. télé-assistance). Ainsi, dans un nombre de cas non négligeable, le patient n’a plus besoin d’être déplacé de l’EHPAD vers le centre expert pour bénéficier d’une consultation ou d’un soin spécialisé. L’accès au soin et à l’expertise est alors facilité et les coûts de traitement et de transports sanitaires diminués.

Chariot Télémédecine Présentation du chariot mobile

Sur ce chariot peuvent notamment être identifiés une caméra haute définition permettant la transmission d’images de qualité au centre expert et un dispositif informatique (écrans + clavier) permettant au personnel soignant de l’EHPAD de voir et d’interagir avec l’équipe d’experts.

La Télémédecine en EHPAD s’opère pour :

  • les plaies chroniques de type escarres
  • les plaies chroniques de type ulcères de jambe
  • les situations palliatives ou de fin de vie
  • les pathologies psychiatriques
  • les troubles psycho comportementaux liés à la démence

Nathalie Salles Pr Nathalie SALLES
Médecin gériatre au CHU de Bordeaux

« La téléconsultation en EHPAD améliore la communication entre le soignant, le patient et sa famille et participe à une véritable éducation thérapeutique. Le patient reste dans sa chambre, entouré de ses soignants, ce qui est rassurant pour lui. Il est acteur de sa consultation : il discute avec nous, nous contredit, et critique beaucoup plus que lorsqu’on le voit en consultation où il est plus passif. C’est une solution pour améliorer la continuité des soins et la médecine de ville. C’est également un plus pour les soignants qui peuvent avoir des échanges plus étoffés et rapides avec les spécialistes. »