La télémédecine en EHPAD se développe de plus en plus en Aquitaine. Les EHPAD prenant part à cette nouvelle organisation sont de plus en plus nombreux.
Cette demi-journée d’échanges avait pour objectif de permettre à l’ensemble des EHPAD impliqués dans le projet de bénéficier de retours d’expérience et de témoignages, notamment sur le déroulement d’une téléconsultation (en amont, pendant l’acte, et en aval).
Cette réunion a également permis de soulever les craintes et les difficultés pour les soignants, et de souligner la qualité des échanges avec le patient, sa famille et son médecin traitant.
Retour sur les points forts de cette matinée.

La parole au centre expert

Réunion Téléconsultation en EHPAD Depuis le lancement de la télémédecine en EHPAD, plus d’une centaine téléconsultations programmées ont été réalisées sur la région.
Nathalie Salles, Médecin gériatre au CHU de Bordeaux, souligne que ce chiffre peut paraître faible mais l’explique par la durée des téléconsultations qui reproduisent une consultation classique en hôpital de jour de manière à bénéficier d’une prise en charge globale des pathologies du patient. Les consultations récurrentes permettent de faciliter le suivi des patients et ainsi éviter les hospitalisation inutiles.
Pour chaque téléconsultation, 5 participants en moyenne sont présents : le patient, équipe soignante, la famille et le médecin traitant.

Toutefois, il est important de noter :

  • que les téléconsultations ne doivent pas être utilisées dans des situations d’urgence,
  • qu’elles ne viennent pas prendre la place des réseaux de soins existants mais plutôt en complément.

À ce jour, les deux spécialités les plus demandées sont les troubles psycho-comportementaux liés à la démence et les plaies chroniques.

Témoignages des professionnels des EHPAD

Les nombreux retours d’expérience des professionnels de santé des EHPAD permettent de retenir plusieurs points clés :

  • Les équipes sont convaincues par l’intérêt de la télémédecine. Cela permet d’appréhender un bouleversement des pratiques de manière positive et efficace.
  • Elle contribue à la formation des soignants car ils prennent pleinement part à la téléconsultation, ils se sentent ainsi valorisés dans leur travail.
  • L’un des gros avantages de la téléconsultation est qu’elle permet d’échanger avec des spécialistes, ce qui n’est pas le cas lors des hospitalisations.
  • La téléconsultation peut être demandée lorsque les soignants rencontrent des difficultés de prise en charge de certains résidents.
  • Une amélioration de l’état du patient est observée depuis la mise en place des téléconsultations, grâce à un meilleur suivi des recommandations des spécialistes.

Michèle Dupuy, de l’ARS Aquitaine conclut cette matinée très riche d’enseignements et aborde notamment les perspectives suivantes :

  • Une réflexion est en cours autour du modèle économique des prises en charge des patients.
  • Il est aussi envisagé d’apporter plus de mobilité autour de la prise en charge du patient par l’apport de tablettes et de solutions nomades.
  • D’autre part, en fonction des zones urbaines ou rurales, il est étudié la possibilité d’ouvrir de nouvelles thématiques (exemple : HDA - hypertrophie déformante acquise) ou de s’ouvrir à d’autres types de structures (MSP, HAD,…)

Télécharger les présentations de la réunion

Présentation ARS
Présentation La Roche Chalais
Présentation Le Clos des acacias
Présentation Ehpad Jacqueline Auriol